Le plein de bonnes choses et rien d'autre !

" Bonnes pour nous "

Des fibres pour ton estomac

Des céréales compètes :
petit épeautre – avoine – sorgho.

Des protéines pour tes muscles

Une légumineuse, le pois chiche, associée aux céréales pour une bonne dose de protéines végétales !

Du bon gras pour ton cerveau

Des oléagineux “riches en oméga-3”: graines de courge – graines de tournesol – huile de colza.

De la douceur au naturel

Du sucre naturellement présent dans les fruits séchés et les légumes déshydratés cueillis à maturité.

Du kiff pour tes papilles

Des épices, des herbes & une pointe de fleur de sel de Camargue.

De la simplicité !

Une liste d’ingrédients simples avec des noms que tout le monde peut prononcer !

" Responsables "

" Bonnes pour les sols "

Le sorgho

Le sorgho est une céréale millénaire domestiquée en Afrique il y’a 5000 ans. Aujourd’hui, c’est une culture vivrière en Afrique et en Asie où elle est consommée couramment.

Grâce à son système racinaire profond et à la régulation de son évapotranspiration, le sorgho excelle dans la valorisation de l’eau du sol. Un réel atout face au phénomène de réchauffement climatique auquel nous faisons face !

Ce n’est cependant pas son seul pouvoir. Son système racinaire puissant, qui peut atteindre jusqu’à 2 mètres de profondeur, permet de structurer les sols. Ses racines favorisent leur décompaction améliorant ainsi la circulation de l’air et de l’eau !

Le petit épeautre

Le petit épeautre ou engrain est la plus vieille céréale cultivée par l’Homme ! Elle a accompagné la naissance de l’agriculture dans le Croissant fertile, il y a 10 000 ans, pour apparaître dans nos terres (Provence) vers -7000 av. JC.


Elle est originelle, elle n’a pas été modifiée (hybridée) par l’Homme, à l’instar du blé, et a traditionnellement été cultivée sur des terres pauvres.


Le petit épeautre est particulièrement résistant à la sècheresse et aux maladies de culture ! Elle nécessite peu d’intrants, véritable atout pour préserver la fertilité de nos sols.

Le pois chiche

Originaire du Proche-Orient (où il a été domestiqué il y a 5 000 ans), le pois chiche s’est répandu dans le bassin méditerranéen.


Comme le sorgho, c’est une excellente culture de rotation, bien acclimatée aux sols secs du sud de la France. Sa capacité à fixer l’azote de l’air lui permet de nourrir les sols et ainsi de limiter les besoins en fertilisants.


Quand on te dit que c’est l’agriculture du futur !

S'inscrire à la newsletter Toomaï !

Pour tout connaître de la tribu : nouveautés, actualités  & coulisses !

Top